3 questions pour établir les besoins d’une salle de créativité

Convaincu, vous avez décidé de mettre en place dans vos locaux une salle de créativité. Mais avant de vous lancer, vous aimeriez un peu d’aide pour établir le cahier des charges de cette salle de brainstorming.

Pas de problème 😉 Je vais vous donner quelques pistes de réflexion !

Pour partager des idées, il existe une multitude d’outils de partage d’écrans ; mais pour aller un cran plus loin dans la confrontation et l’enrichissement d’idées spontanées, il faut ajouter des solutions comme la coédition de contenu  (il est possible à tous les participants de modifier en temps réel -à partir de son terminal (portable, smartphone, tablette, …)- le contenu des autres participants, les tableaux blancs interactifs qui permettent à plusieurs de crayonner, annoter, dessiner, écrire … , les murs de collaboration où les collaborateurs peuvent donner libre cours à leur imagination tout en capturant le contenu sous forme électronique, les solutions de collaboration distante : visio, Tableau Blanc Interactif partagé à distance, ….

Plus ces différents usages ont une dimension ludique et stimulante, plus ils permettent de réaliser de véritables sessions de brainstorming. De ce fait, l’environnement de la salle doit intégrer cette composante ludique et créatrice : finitions, jeux, couleurs, baby-foot, …

 

2# EN DEHORS DE L’USAGE ET DU COÛT, COMMENT FAUT-IL CHOISIR LES OUTILS ?

Paramètre numéro 1 : l’intuitivité
Il faut partir du principe que le panel de vos utilisateurs s’étend du « très à l’aise avec les nouvelles technologies » au « franchement technophobe ». C’est un paramètre important. Si tous vos salariés peuvent se servir facilement et intuitivement des outils mis à disposition, la salle de brainstorming devient un lieu naturel de ralliement lorsque un petit groupe de collaborateurs veut faire avancer une idée ou un projet.

Paramètre numéro 2 : la fiabilité
Il ne faut pas confondre la salle de créativité avec un labo des dernières technologies collaboratives.  Oublier le dernier gimmick à pas cher ramené d’Asie pour épater la galerie ; nous vivons dans un monde de zapping : la salle de brainstorming doit proposer des outils robustes, à la fiabilité éprouvée.

 

3# UNE SALLE POUR PLUSIEURS GROUPES DE TRAVAIL

La créativité est mouvement. Laissez la liberté à vos équipes de bouger dans la salle et de se diviser en sous-groupes. Voire même favorisez la cohabitation de plusieurs groupes de travail sur des sujets connexes dans la même salle de travail.
Pour répondre  à cette opportunité, il faut penser à créer différents espaces possibles et privilégier du mobilier flexible et mobile. Par exemple un espace tableau blanc interactif, un espace plus intimiste pour petite réunion de 2/3 personnes qui disposent d’un écran et de son propre système de partage de contenus, un espace plus convivial où les utilisateurs peuvent se retrouver autour d’un café pour discuter de leurs idées, …

 

VOICI EN IMAGE UN EXEMPLE DE SALLE DE CRÉATIVITÉ :

Salle de créativité

Pour conclure, concevoir une salle de créativité demande une réflexion en amont et une concertation avec ses équipes. Cette réflexion vous permettra de mettre au point vos besoins en termes d’usages qui seront traduits en technologie, mobilier et agencement.

Pour vous aider dans votre démarche de réflexion, Motilde, grâce à sa double expertise d’agenceur de salle de créativité/brainstorming et d’intégrateur, peut vous aider dans l’étude de votre projet.

    Nom (obligatoire)

    Prénom (obligatoire)

    E-mail (obligatoire)

    Télephone (obligatoire)

    Société (obligatoire)

    Message

    J'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité

    Recommended Posts

    Leave a Comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.