Dans une salle de visioconférence, la caméra qui va vous permettre d’être vu par le ou les sites distants tient bien sûr un rôle central : la qualité de l’échange est étroitement dépendante du bon contact visuel entre les différents participants.

Si vous souhaitez découvrir les 6 aspects à prendre en compte pour bien choisir votre caméra de visioconférence, je vous invite à lire la suite de cet article ! 😉

#LA SURFACE DE LA SALLE

1) LES MICROS ASSOCIÉS À LA CAMÉRA

Si vous êtes dans un espace type « huddle room » ou « bulle de communication », le micro intégré à la caméra suffit amplement pour une bonne captation audio.

En revanche, plus votre salle sera grande et plus il sera compliqué à tous les collaborateurs de se faire entendre du site distant de manière distincte. C’est pourquoi dans ce cas, nous recommandons à nos clients d’utiliser des micros indépendants de la caméra, intégrés à la table ou incorporés dans le faux plafond. Vous pouvez d’ailleurs, en découvrir plus sur les micros dans les salles de réunion en lisant notre billet de blog sur la question : « Le rôle des micros dans les salles de visioconférence ».

2) LES ANGLES DE VUE

De la même façon que les micros, il faut choisir l’angle de vue de votre caméra en fonction de la disposition de votre salle.

  • Si votre salle est longue (typiquement plus de cinq mètres), un angle de caméra comme 150° (standard chez beaucoup de constructeurs) suffit amplement,
  • En revanche, si votre salle est exigüe, large et non profonde, il faudra un angle de 180° pour que tous les participants soient vus.

Angle de vue par rapport à une table de visioconférence

#LES BESOINS FONCTIONNELS

Pour continuer, afin de choisir votre caméra de la meilleure manière, il faut identifier vos besoins :

  • Souhaitez-vous que la caméra suive les participants en fonction de la prise de parole ?
  • Souhaitez-vous montrer plusieurs parties de la salle ? Comme le présentateur d’un côté et le public d’autre part ? Cela revient à la question : combien avez-vous besoin de caméras ?
  • Est-il nécessaire pour le site distant de pouvoir commander la caméra : zoom et déplacement PTZ ?

#LA MOTORISATION ET LE BRUIT

Nous distinguons chez les caméras de visioconférence 2 types de motorisation : le moteur mécanique et le moteur électromagnétique.

Le moteur mécanique est la version la plus classique mais celle-ci entraîne un bruit de mécanisme qui peut être dérangeant notamment si vous souhaitez enregistrer et diffuser vos visioconférences ou vos webinars.

Le moteur électromagnétique, lui, permet de réduire le bruit grâce à un mécanisme silencieux. C’est idéal pour améliorer votre captation audio, mais également pour enregistrer et diffuser vos vidéos.

 

#LE « EYE-CONTACT »

Comment s’assurer que votre interlocuteur distant vous suit ? Le mieux = un positionnement de la caméra au plus proche de l’écran où vous-même visionnez l’interlocuteur distant, et si possible à la hauteur des yeux. De cette façon, vous vous approchez du « eye contact », ou en français « d’un échange les yeux dans les yeux ». L’expérience de visioconférence s’en trouve totalement changée. La conséquence pour la caméra ? Sa taille, son débattement et sa fixation doivent permettre d’accroître le « eye contact ». Il faut en particulier anticiper les installations avec un double écran (un pour visionner le site distant, l’autre pour le partage de document) : la caméra devra pouvoir s’intégrer entre les deux écrans, à mi-hauteur.

 

#LA CONNECTIQUE

Attention à ce point : certaines caméras constructeurs utilisent des connectiques propriétaires qui ne sont compatibles qu’avec les codecs correspondants. Par ailleurs, même sur les caméras en modèle ouvert, deux familles de produits cohabitent : les caméras IP et les caméras USB.

 

#LE BUDGET

C’est bien souvent la variable finale d’ajustement du choix. Pour votre information, sachez que les écarts sont considérables : de la webcam à quelques dizaines d’euros à la caméra PTZ avec un zoom optique X10 à quelques milliers d’euros.

Le nombre de modèles différents de caméras de visioconférence a explosé ces dernières années.

Il faut donc partir de vos usages et de votre budget pour se lancer dans un choix. Pour ce faire, un prestataire comme Motilde peut vous accompagner dans votre projet, grâce à son savoir-faire d’intégrateur doublé d’une compétence d’agenceur.

Un projet de salle de visioconférence ? N’hésitez pas à nous envoyer votre demande d’étude : nous serons ravis d’y répondre !

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.