2 notions à connaître dans les salles de créativité

Une salle de créativité ou de brainstorming est souvent divisée en plusieurs espaces. Non pas seulement pour se diviser en sous-groupes mais pour pouvoir y développer sa créativités’inspirerproposer des idées et passer à l’action.

Ces différentes étapes ont besoin d’espaces particuliers, et notamment les espaces de divergence et de convergence. Cet article va essayer de vous expliquer ces deux notions que Françoise Bronner vous a illustrées dans notre webinar du 27 juin que vous retrouverez ici

#DIVERGENCE

L’espace de divergence est le lieu de la salle de créativité qui permet aux participants de développer des idées décalées ou encore « out of the box ». Cette idée de changer de milieu pour mieux innover n’est pas nouvelle ; Albert Einstein déclarait déjà voici un siècle : « On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celle qui l’a créé ».

On distingue deux types d’espaces de divergence : individuel et collectif.

L’espace de divergence individuel permet à chaque participant de s’évader seul vers de nouvelles idées avant de devoir les confronter lors d’une session collective. Illustration de cet espace décalé : nous trouvons maintenant des labyrinthes dans les sociétés innovantes.

Dans un espace de divergence collective, l’architecture sera ouverte, la hauteur sous plafond sera importante, les outils intégrés dans l’espace invitent à la création spontanée : tableaux Velléda ou électroniques, le mobilier est convivial comme des poufs amovibles et des tables basses, la salle est reconfigurable … la liste est encore longue 😉

C’est un des espaces le plus en décalage avec la salle de réunion classique.

#CONVERGENCE

L’espace de convergence est celui qui favorise le passage à l’action. Il succède naturellement à l’espace de divergence où les idées ont émergé.

Pour converger efficacement, il faut disposer d’un espace plus resserré : plafond bas, proximité des participants, … ; ici le mobilier est plus classique : table de forme plutôt arrondie (ce n’est pas pour rien si le roi Arthur prenait les décisions avec ses chevaliers autour de la table ronde ;)), des sièges confortables, …

Les couleurs employées dans cet espace doivent être neutres afin de permettre la concentration sur le problème à résoudre. Côté technologie, il faut favoriser les outils permettant de partager/confronter plusieurs contenus sur des écrans différents ; ces derniers –de préférence tactiles interactifs- hébergent des outils de tri et de décision : iObeya, Draft, ….


Vous l’aurez compris la résolution de problèmes dans une salle de créativité passe par plusieurs étapes ; et chacune de ces étapes doit faire l’objet d’un espace adapté.
Pour rappel voici une petite synthèse vous rappelant les différentes étapes d’une bonne session de créativité 😉

étape-créativité

N’hésitez pas à nous consulter pour une étude personnalisée de votre environnement.

1c3a9bee-0c34-4f3a-a6db-ca2c549289e6
Recommended Posts

Leave a Comment