Les connectiques video dans les espaces de collaboration

Avant les années 2000, les connectiques VGA et DVI étaient les standards pour les connexions vidéo, en particulier dans les espaces de collaboration.
Ces connectiques sont aujourd’hui en voie de disparition dans toutes les salles de réunion.

Pourquoi ces connectiques disparaissent ? Au profit de quels types de connectiques ? C’est ce que nous allons voir dans cet article 😉

 

#VGA

Câble VGA pour brancher ordinateur sur TV

Pour rappel, les câbles VGA permettaient la sortie d’un signal analogique. Aujourd’hui, cette connectique disparaît de nos espaces de collaboration car elle est beaucoup trop sensible, ne transporte que la vidéo et n’est pas compatible avec les nouvelles technologies comme le 4K par exemple. Ce qui devient problématique dans les espaces de réunion collaboratifs.

Câble VGA – Source : https://www.ubaldi.com/guides/televiseur/connectique-tv–gup180.php

#DVI

Quant au DVI, il signe la première révolution, à l’époque, dans l’affichage des ordinateurs. On le retrouve encore aujourd’hui fréquemment au dos de nos écrans.

La connectique DVI existe en 5 prises possibles selon 3 normes différentes :

  • Le DVI-A qui transmet des signaux analogiques à l’instar du VGA.
  • Le DVI-D qui est 100% numérique et qui propose 2 prises différentes ne délivrant pas la même bande passante.
  • Le DVI-I qui est plus souple et accepte les signaux analogiques et numériques. Disponible également en 2 prises différentes comme le DVI-D.

Cette connectique dans ses 3 normes (A, D et I) tend à disparaître de nos salles de réunion au profit de câbles moins volumineux, plus souples et surtout plus polyvalents pouvant transmettre vidéo et audio en un seul câble.

MOINS DE CÂBLES APPARENTS = UN ESPACE DE COLLABORATION OPTIMISÉ ET HARMONIEUX

Résultat de recherche d'images pour "connectique dvi"

Câble DVI – Source de l’image : https://fr.wikipedia.org/wiki/Digital_visual_interface 

#HDMI

Les différentes connectiques HDMI

Les différentes normes HDMI – Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/High-Definition_Multimedia_Interface

Le câble HDMI est apparu dans les années 2000. Polyvalent, il permet de transporter audio et vidéo.
Cette connectique est très vite devenue un standard dans le monde audiovisuel.
Ce type de câble s’est tellement démocratisé, qu’aujourd’hui il est possible d’en trouver à différents prix. Évidemment, plus il sera bon marché, plus vous devrez être vigilant sur votre longueur de câble.
Un câble HDMI de qualité (utilisant du cuivre) peut transporter à plein sur 10m ; réduisez votre longueur si celui-ci devait être un câble de qualité inférieure.
Autre point très intéressant, le HDMI est compatible avec le DVI grâce à l’utilisation d’un simple adaptateur, mais il ne pourra transporter que la vidéo, car comme nous vous l’avons explicité plus haut, le DVI ne sait pas gérer l’audio.
Depuis sa première apparition, il existe aujourd’hui pas moins de 15 normes différentes d’HDMI officielles. Chacune augmentant les débits du connecteur pour s’adapter aux contenus diffusés toujours de plus en plus volumineux.

Souple et polyvalent, connu du grand public, le câble HDMI est devenu une référence des espaces de travail collaboratif. Que ce soit pour afficher des contenus sur des affichages dynamiques, pour vos écrans de salles de réunion, pour vos codecs de visioconférence…

Sa vraie limite est la longueur utile.

#HDBaseT

Résultat de recherche d'images pour "hdbaset cable"

Comment fonctionne le HDBaseT ? – Source de l’image : https://blog.eavs-groupe.com/guides-et-dossiers/hdbaset-cest-quoi/

C’est pour cette raison de limitation de longueur qu’est apparu le HDBaseT.

Cette solution utilise une sortie HDBaseT sur l’émetteur et une entrée HDBaseT sur le récepteur. Entre les deux, un câble informatique classique Catégorie 5 ou plus, et l’affaire est jouée : vous pouvez transporter un signal vidéo sur une grande longueur.

Si vos appareils sont équipés en connectique HDMI, il est bien sûr possible d’utiliser un convertisseur qui va transformer votre signal entre le HDMI et le HDBase T.

 

#USB-C

Connectique USB-C

Depuis peu, une nouvelle connectique a fait son apparition : l’USB-C.
Celui-ci est un simple connecteur permettant le câblage de plusieurs fonctions ; il véhicule des données audios et vidéo.
Plus petit que les câbles vus précédemment, il est également symétrique (pas de sens de connexion).
Ce connecteur commence à trouver une place dans le marché des espaces de collaboration car celui-ci bien câblé permet de transiter flux audios/vidéo/alimentation.
En sommes, tous les câbles aujourd’hui utiles et nécessaires se retrouvent en un seul ; pour cette raison l’USB-C est plus que prometteur, il s’est d’ailleurs déjà largement imposé dans le monde de l’électronique grand public.
Très pratique pour intégrer des salles de réunion.

Connectique USB-C – Source : https://blog.eavs-groupe.com/guides-et-dossiers/dossier-les-avantages-et-les-contraintes-de-lusb-c/

 

En conclusion, nous pouvons dire que les technologies présentes dans les espaces de collaboration – prise en charge de la 4K et bientôt de la 8K par les écrans, systèmes de visioconférence, systèmes de partage de contenus- amènent les connectiques à évoluer afin de pouvoir transporter toujours plus de données.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.